Pharmacie des Miroirs

Les 10 missions
de votre pharmacien
Vers une prise en charge globale

1 - Dispenser des médicaments

2 - Préparer des médicaments

8 nouvelles missions lui sont officiellement attribuées :

3 - Contribuer aux soins de premier recours (1)

4 - Participer à la coopération entre professionnels de santé

5 - Participer à la mission de service public de la permanence des soins

6 - Concourir aux actions de veille et de protection sanitaire organisées par les autorités de santé

7 - Participer à l'éducation thérapeutique et aux actions d'accompagnement de patients (ETP)

8 - Assurer la fonction de pharmacien référent pour un EHPAD sans PUI(2)

9 - Être désigné comme correspondant par un patient

10 - Proposer des conseils et prestations destinées à favoriser l'amélioration ou le maintien de l'état de santé des personnes

Parlez-en avec votre pharmacien

pour en savoir plus...

---------------------
(1) Les soins de premier recours comprennent :
La prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement et le suivi des patients
La dispensation et l'administration des médicaments, produits et dispositifs médicaux, ainsi que le conseil pharmaceutique
L'orientation dans le système de soins et le secteur médico-social
L'éducation pour la santé
(2) EHPAD : établissement d'hébergement pour personnes âgées et dépendantes - PUI : pharmacie à usage intérieur

ref. article 38 de la loi HRST (hôpital, patients, santé, territoire)

Accueil > Evry : Conseils locaux > Les insectes à Evry

Les insectes à Evry

dernière mise à jour : mardi 11 décembre 2018




Les insectes sont omni présents. Généralement discrets, ils parcourent les bacs, se faufilent dans les branches, s’activent sur et dans la terre.

La cohabitation avec les hommes est généralement pacifique mais parfois problématique :



En cours de validation. Demandez conseil à votre pharmacien

Les hors la loi

- Les blattes (ou cafards) sont éliminés par les services spécialisés et le nettoyage régulier des pièces humides de la maison.

- Les poux sautent de tête en tête (ou de bonnet en bonnet), en particulier sur celles des enfants en collectivité. Les larves (lentes) pondues accrochées à la racine des cheveux se développent pour donner de nouveaux individus autonomes, prêts à se reproduire. Le cycle "infernal" doit être stoppé au plus tôt car, en se nourrissant de sang, ces parasites peuvent véhiculer des maladies.

Pour en savoir plus sur le cycle des poux, leur prévention et leur élimination : Danse avec les poux

Pour prévenir, combattre et éliminer les poux, demandez conseil à votre pharmacien

- Les guêpes, bourdons et en particulier les frelons peuvent devenir agressifs et vous harceler si vous les empêchez de s’approcher de vos plats (viande en particulier) en les pourchassant, ou si leur trajet désordonné les amène à portée de votre bouche. Il faut donc s’en méfier et recouvrir vos plats en cas d’attaque et si possible fermer la bouche. Ils finiront bien par s’éloigner. Il existe des pièges qui ne semblent pas indispensables à Evry.

- Le frelon asiatique a fait son apparition en Essonne. Il peut être dangereux pour l’homme. Il est dévastateur pour les abeilles.

- La mouche bleue (grosse mouche) : mieux vaut en préserver vos aliments (où elles pondent) car elles apprécient tout particulièrement tout ce qui vous repousse (détritus).

- Les mouches et moucherons, si ce n’est de vous agacer, ne vous feront jamais aucun mal en tournoyant indéfiniment à mi hauteur dans vos pièces ou en vous frôlant. On note depuis quelque temps la présence de drosophiles (dite "la mouche à vinaigre") qui sont de minuscules mouches (1 à 2 mm) parfois présentes dans la cuisine et autour des lavabos.

Les indésirables

- La chenille processionnaires du pin a fait son apparition en force dans le square du Dragon et au parc des loges au printemps 2016. Là où elle sévit, elle disperse des poils extrêmement urticants. Elle est présente à Evry. Les mésanges, les charbonnières en particulier, qui en raffolent ont également fait leur apparition sur le quartier ...

En cas de gonflement et de démangeaison dont vous identifiez difficilement l’origine, demandez conseil à votre pharmacien ou rendez-vous rapidement à l’hôpital ou chez votre médecin traitant.

- Les femelles des moustiques plus ou moins abondants selon l’humidité et la chaleur peuvent piquer en particulier la nuit et provoquer gonflements et démangeaisons généralement bénins.

Pour prévenir et soigner les piqûres de moustiques : demandez conseil à votre pharmacien

- Les tiques et la Maladie de Lyme

Si à la suite d’une sortie dans la nature ou dans les sous bois, vous découvrez un gonflement rouge et douloureux évoluant vers une induration, demandez conseil à votre pharmacien, votre médecin ou aux urgences.

On peut prévenir la maladie de Lyme en prenant des précautions dans les zones à risque (zones où les tiques sont présentes). Ces précautions consistent dans le port de vêtements couvrants au niveau des jambes, des bras et du cou et l’utilisation de produits répulsifs lors de promenades ou de travaux en forêt.
Il est ensuite important de s’inspecter soigneusement à la recherche de tiques afin de les enlever à l’aide d’une pince spéciale. Demandez conseil.

Les familiers

- Les fourmis apprécient les filets sucrés et s’y déplacent en procession, faisant leur nid dans la terre. Elles seraient capables cependant d’éliminer certains pucerons indésirables des arbustes mais plus généralement, elles les élèvent pour leurs propres besoins, les protégeant contre les prédateurs en échange du "miellat" qu’elles obtiennent en tapotant le ventre des larves de pucerons. en savoir plus ...
Il est possible d’interrompre ce bel exemple de coopération en pulvérisant une solution de savon sur vos beaux bourgeons de roses ou de millepertuis défigurés ou en procédant à un lâcher de coccinelles ...

Les fourmis peuvent piquer (en particulier les fourmis rouges, absentes des bacs et des maisons) sans véritable conséquence.

- Les araignées ne sont pas des insectes bien que souvent confondus (ce sont des arthropodes de la même famille que les crustacés). Elles sont présentes dans les maisons (les tégénaires de bonne taille et les phloques graciles). Les tégénaires sont particulièrement nombreuses à l’automne et rentrent dans les maisons. Les épeires restent à l’extérieur où elles tissent chaque jour de magnifiques toiles entre les arbustes pouvant aller de 200mm à 1000mm (20cm à 1 mètre) de diamètre.

Ne les tuez pas : elles sont inoffensives et font partie d’un éco système où elles se nourrissent d’insectes pris dans leurs toiles. Bien que les phloques soient venimeuses, elles ne s’attaquent pas à l’homme. Si les grandes tégénaires vous "répugnent", prenez-les délicatement dans un linge et remettez-les dehors.

pour en savoir plus sur : les tégénaires, les phloques et les épeires

Par contre, si à la suite d’une sortie dans la nature ou dans les sous bois, vous découvrez un gonflement rouge et douloureux évoluant vers une induration, demandez conseil à votre pharmacien, votre médecin ou aux urgences.

- Les coccinelles encore appelées "bêtes à bon dieu" sont des insectes respectables et coopératifs. Elles détruisent de façon naturelle les pucerons dont elles se nourrissent.

Étonnantes abeilles

Les abeilles solitaires ont fait leur apparition dans le quartier il y a quelques années.

Apprenez à les reconnaître, ne les détruisez pas, tout comme les guêpes et les bourdons, ce sont des pollinisateurs qui assurent le passage de la fleur au fruit.

Un joli document de l’INRA pour apprendre à les connaître : Les abeilles solitaires

Le SPIPOL

Projet de sciences participatives, le SPIPOLL a pour but d’obtenir des données quantitatives sur les insectes pollinisateurs et/ou floricoles en mesurant les variations de leur diversité et celles de la structure des réseaux de pollinisation, sur l’ensemble de la France métropolitaine.

Pourquoi pas vous ?

Paon du jour à Evry {JPEG}

Paon du jour photographié dans un appartement du square du Dragon