Pharmacie des Miroirs

Les 10 missions
de votre pharmacien
Vers une prise en charge globale

1 - Dispenser des médicaments

2 - Préparer des médicaments

8 nouvelles missions lui sont officiellement attribuées :

3 - Contribuer aux soins de premier recours (1)

4 - Participer à la coopération entre professionnels de santé

5 - Participer à la mission de service public de la permanence des soins

6 - Concourir aux actions de veille et de protection sanitaire organisées par les autorités de santé

7 - Participer à l'éducation thérapeutique et aux actions d'accompagnement de patients (ETP)

8 - Assurer la fonction de pharmacien référent pour un EHPAD sans PUI(2)

9 - Être désigné comme correspondant par un patient

10 - Proposer des conseils et prestations destinées à favoriser l'amélioration ou le maintien de l'état de santé des personnes

Parlez-en avec votre pharmacien

pour en savoir plus...

---------------------
(1) Les soins de premier recours comprennent :
La prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement et le suivi des patients
La dispensation et l'administration des médicaments, produits et dispositifs médicaux, ainsi que le conseil pharmaceutique
L'orientation dans le système de soins et le secteur médico-social
L'éducation pour la santé
(2) EHPAD : établissement d'hébergement pour personnes âgées et dépendantes - PUI : pharmacie à usage intérieur

ref. article 38 de la loi HRST (hôpital, patients, santé, territoire)

Services

dernière mise à jour : vendredi 8 décembre 2017




Votre pharmacien est à votre écoute pour répondre à vos questions et donner des conseils



Votre pharmacien est à votre écoute pour répondre à vos questions et donner des conseils

Pour chaque bénéficiaire de l’assurance maladie qui le souhaite, votre pharmacien peut établir un Dossier Pharmaceutique (DP) qui recense tous les médicaments délivrés au cours des quatre derniers mois, qu’ils soient prescrits par votre médecin ou conseillés par votre pharmacien (21 ans pour les vaccins, 3 ans pour les médicaments biologiques)
pour en savoir plus ...

Vous pouvez également appeler au si nécessaire

Votre pharmacien met à votre disposition un pèse-personne

Votre pharmacien peut prendre votre tension artérielle

Votre pharmacien se conforme à la législation concernant :

Produits et prestations destinées à compenser la perte d’autonomie

un arrêté du 4 juillet 2014 en fixe les règles :

"Le vendeur doit vous remettre un devis lorsque le prix TTC est supérieur ou égal à 500€ ou lorsque le prix de la location est supérieur au remboursement de la sécurité sociale ou encore lorsque le produit est réalisé sur mesure"

Un exemplaire du devis est conservé par le professionnel pendant une durée minimum de 1 an.

Le devis mentionne :

1- La date de rédaction et la durée de validité de l’offre ;

2- Le nom et l’adresse de la personne morale ou de l’entreprise individuelle qui propose le produit ou la prestation de service ;

3- Le nom et l’adresse du consommateur ;

4- Le cas échéant, le nom du bénéficiaire de la prestation de services et le lieu de réalisation de la prestation s’il est différent ;

5- La description des produits et prestations relevant de l’article L. 5232-3 du code de la santé publique proposés, le cas échéant par référence à la liste des produits ou prestations prévue à l’article L.165-1 du code de la sécurité sociale, ainsi que, dans ce cas, le code sous lequel ils sont inscrits ;

6- Le prix TTC de chaque produit ou prestation proposé et, le cas échéant, leur tarif de responsabilité et leur prix limite de vente ;

7- Le montant total TTC et, dans le cas d’une prestation de location, le montant TTC hebdomadaire ou mensuel ;

8- Le cas échéant, le montant pris en charge par les régimes obligatoires de base de sécurité sociale au titre de l’assurance maladie, de l’assurance invalidité ou de l’assurance accident du travail ou maladies professionnelles ou pris en charge par l’aide sociale, sous réserve que le consommateur communique au professionnel les informations actualisées relatives à ses droits ;

9- Le cas échéant, le montant pris en charge par les organismes d’assurance ou de protection sociale complémentaires, sous réserve que le consommateur communique au professionnel les informations à jour relatives aux modalités de cette prise en charge ;

10- Le cas échéant, la dispense de l’avance des frais en application notamment des dispositions des articles L 165-6 et L. 861-3 du code de la sécurité sociale ;

11- Le montant effectivement payé par le consommateur, compte tenu des 7- à 10-, et les modalités de paiement.